Home > HowTo > - of SUP

- of SUP


Les inconvénients de ce sport sont très limités :

Par exemple :

- La dépendance agravée dont on souffre après avoir essayé une fois dans de bonnes conditions.

- L’encombrement de transport. Il tend à diminuer avec les nouvelles générations de planches, même pour les débutants avec des planches courtes et larges par exemple.

- Le poids des boards peut être conséquent. Le gain de poids est supérieur à 30% entre une construction classique et une construction haut de gamme.

- L’encombrement à l’eau est une idée reçue de ceux qui n’ont pas essayé. En effet, à l’eau la planche parait vraiment petite et réactive. L’apport de l’appui de la pagaie décuple les capacités de la board.

- Le prix : il diminue fortement grâce à GONG qui propose des produits haut de gamme à des prix bas grâce à la vente directe et à une organisation économe pour la planète et les clients.

- Le danger. Il faut faire attention à la planche qui est plus lourde qu’une planche de surf habituelle. Il faut se méfier de la pagaie que l’on peut croiser violemment de temps à autre. Il faut avant tout faire attention aux autres et retenir qu’un leash peut casser à tout moment.

- Le vent qui est pénible quand on débute ou qu’on n’est pas marin à la base. Le off shore (vent de terre) peut vous entraîner au large très rapidement et avec beaucoup de force. Le on shore (vent de mer) rend le passage de la barre difficile. Soyez toujours prudent et ne SUPez que dans des conditions que vous gérez parfaitement.

- La surpopulation de SUP. Gênant pour les autres pratiques et pour les SUPers si certains SUPers jouent les morts de faim ou les égoïstes. Pas du tout gênant entre SUPers réglos. Il vaut mieux se tenir à l’écart des surfers ou laisser des vagues pour ne pas pourrir l’ambiance.

- Le cout de transport à l’achat ou pour voyager.

The Cons of SUP are very few :

For example :

- The Monkey on your back, which is what you’ll get after having tried it once in good conditions.

- The board size. It starts to get shorter as you get better but stand up paddleboards will always be longer than a golf club.

- The board can be heavy. Hopefully, some brands use new technologies. Boards can be 30% lighter than a regular Clark board and not most expensive.

- The size in the water could be a problem but it is easy to manage, more than you might imagine. When you stand up on the board, it looks much smaller than when you’re on the beach. Of course, you have the paddle to move the board but it allows you to move it like a surfboard.

- The price : it is now decreasing compared to in the beginning, thanks to the GONG strategy for example.

- The danger. You have to always be careful because the board is bigger and heavier than a surfboard. You have to be careful of other wave users. For you the most dangerous is the board and the paddle when you fall down during wipe outs. Remember your leash can break anytime, ride carefully, always be prudent.

- The wind is the enemy of the SUP beginner. Onshore wind is a mess. Offshore wind can be dangerous if you underestimate your paddle ability or the violence of the wind. Always ride in conditions you know you’re comfortable with.

- Crowded spots with lots of SUPers : the nightmare of many surfers who don’t trust SUP riders. When a SUPer is acting responsibly, there are never problems. A SUP who rides the spot selfishly, just because it’s easier for him to catch waves is a pure nuisance. Don’t be selfish with your waves and let everybody enjoy the spot, try not to ruin the good vibes.

- The cost of delivery and for traveling.