Home > HowTo > Choose your leash

Choose your leash


La longueur de corde :

Les longueurs annoncées par les fabricants sont généralement celles du lien, de la corde. Ajoutez y celle de l’attache et du rail saver plus le cordon au plug et il fait facilement 30 cm de plus. C’est une bonne marge de sécurité puiqu’on conseille en générale de prendre un leash un peu plus long que la planche. Donc un leash de 9’ sur une 9’ fera quelques dizaines de centimetres de plus. De quoi tenter les pires nose attitudes ;-)))

Notez que cette longueur va s’étirer dans les grosses vagues, jusqu’à casser. En fin de session, il arrivera que votre leash fasse un bon metre de plus que sur le papier !

Enfin, dans le gros, on utilise parfois des leash plus longs pour se donner des marges. Utile pour plonger profond, pour remonter quand la planche est au fond etc...

Le diamètre de corde :

Un leash est un véritable frein. La traction qu’il engendre en arrière est incroyablement puissante.
Dans les grosses vagues, on s’en fiche un peu. Dans les petites, c’est un handicap important. Mais la sécurité des usagers et du matériel est à ce prix.
On aura donc tendance à utiliser un leash plus fin et plus court dans les petites vagues pour générer moins de frottements. Attention, qui dit plus fin dit plus fragile. Dès que ça va tirer fort ou grossir, il pourra casser sans prévenir.

La matière de la corde :

Plus ou moins étirable, pliable, il y en a pour tous les gouts. Certains aiment les leash durs, d’autres les tendres...

Notez que certains leash flottent. C’est très pratique sur les spots ou les roches et les coraux sont à porté de leash. S’il traine dans le fond, il peut s’y bloquer et surtout s’abimer et casser suite à une coupure de la corde sur la roche.

L’attache :

Veillez à ce qu’elle soit confortable et sécurisante.

Mettez le leash et serrez le bien. Tirez sur le lien à 90° de son point d’ancrage. Si vous ne sentez pas de point dur contre vous, tout va bien. Si vous sentez un point dur dû au renfort d’attache du lien, oubliez le tout de suite.
Un bon leash ne fait pas mal à la cheville.

Inspectez la surface de ce qui va toucher votre peau. Une surface irritante sera un cauchemar et détruira aussi bien votre combinaison que votre peau ! Attention, une surface qui glisse beaucoup peut être assez désagréable car le leash tourne, de plus ces surfaces lisses sont souvent fragiles.

Soyez attentif au système de fermeture. Banissez les systèmes compliqués que vous aurez du mal à larguer instinctivement dans l’eau en cas de problème. Privilégiez les choses simples.

Prenez une attache à votre taille. Tous les leash ne taillent pas pareil et même si en principe tout le monde peut porter tous les leash, en pratique une attache trop grande ou trop petite que l’on ne pourra pas bien ajuster sera l’enfer. Trops petite vous risquez qu’elle se décroche à la première traction. Trops grande vous allez avoir trop de matière autour de la jambe et surement des morceaux qui vont faire bouchon et vous irriter, notamment le scratch en trop.

Surveillez l’usure après quelques mois d’utilisation. Si le velcro peluche, il est grand temps de changer votre leash.

Le type d’attache :

Un leash cheville est souvent plus agréable dans les vraies vagues. Il faut de préférence le fixer vers le dos mais la boucle qu’il forme est plus petite que sur un leash genou et on se prend moins la pagaie dedans en SUP.
Dans le gros, certains préfèrent être tirés par la cheville.

Le leash genou permet de reprendre la planche plus vite en mains car on doit moins plier la jambe pour accéder au leash. Donc on peut repasser la barre plus vite. Il permet aussi de moins marcher dessus lors des pas croisés.
Par contre s’il n’est pas tourné dans le creux du genou, dos à vous, la pagaie peut passer dans la boucle qu’il forme derrière la planche et c’est pénible. Il faut donc bien le mettre et le serrer.

Le rail saver :

Cette sangle plate ne permet pas simplement d’attacher et de détacher votre leash de la planche. Elle permet surtout de venir se plaquer à plat sur le rail de votre planche et d’éviter que le leash ne passe au travers et ne la coupe en deux comme ça serait le cas si c’était la corde qui passait autour du rail.

Il faut donc un bon rail saver, bien large et plus votre planche a un tail large et plus le rail saver doit être long.

Attention : le petit bout entre le plug et le rail saver doit être noué court sinon c’est lui qui va découper votre planche !!! La boucle qu’il forme doit toujours être plus courte que la distance du plug au rail le plus proche. Vérifiez aussi toujours l’état de ce petit bout et le noeuds qui doivent être parfaits.

Les émérillons :

Il n’y a rien de pire qu’un leash qui fait des tours et qui s’enroule comme une queue de cochon.
Pour cela il y a des émérillons qui laissent les tours que vous faites en surfant se libérer seuls. Il est conseillé d’en avoir un à l’attache et l’autre au rail saver.

Pour éviter les tours, n’enroulez pas votre leash autour du tail de votre planche. Il prendra la forme de ces tours durablement et sera toujours dans vos pattes à l’eau. Horrible. Stockez le droit ou en grandes boucles sans virages secs.

Entretien :

Nous ajoutons à ce qui vient d’être dit qu’un leash se rince après chaque session et surtout il faut enlever le sable et les algues des velcros.

Enfin, inspectez le de long en large le plus souvent possible. Passez le dans vos mains et repérez les accrocs, les amorces de rupture, les coupures. A la moindre alerte, jetez le et prenez en un neuf. Il en va de votre sécurité et de celle des autres.

Un leash se change tous les ans. Même si vous ne l’utilisez pas, la corde perd ses qualités rapidement.

Conclusion :

Chacun son avis et son feeling, la meilleure règle doit surement être que dans tout ce qui concerne les produits près du corps, l’habitude prend le pas sur le reste des arguments tellement c’est perso.

Le montage :

L’Ours revient sur une question importante : comment bien choisir son leash ?
"Il faut d’abord rappeler que la longueur donnée par les fabricants de leash ne prend pas en compte :
1) La longueur de l’attache.
2) La longueur du rail saver, presque 30 cm (un pied !!!)
3) La position avancée du plug sur la planche
4) L’étirement du leash.
Pour toutes ces raisons, j’utilise systématiquement un leash qui une fois attaché à moi me permet de mettre le pied en Hang Ten sans gène ; ceci pour les planches à nez ronds et dans toutes tailles de vagues raisonnables.
Pour les planches à nez pointu, planches sur lesquelles on ne se déplace pas ou peu, j’utilise des leash inférieurs d’un pied sur le papier à la longueur de la planche pour les petites vagues et de la taille de la planche pour les vagues musclées.
Je n’utilise jamais de longs leash (sauf pour m’attacher à la plage quand c’est gros). Pourquoi ? Parce que même dans deux tailles de face ou plus, un leash long est un tel frein à la rame que c’est insurfable.
Raison n°2 : un leash long fait perdre un temps dingue quand on veut recupérer sa planche, pour passer une grosse barre c’est très fréquent.
Un leash court c’est l’assurance de prendre la planche dans le nez. Ce n’est qu’une question de temps malheureusement.
Mais c’est aussi dix fois plus rapide.
A vous de voir,
Merci."

Cord Length :

The lengths announced by the manufacturers are, in general, directly related to the length of the cord. When you add the plug attachment (with its cord) and the strap with the Rail Saver, you can easily add on 30cm more. It’s a good margin for security because as a general rule we tend to advise that the Leash be a bit longer than the Board. So, a 9’ Leash on a 9’ Board will have a dozen or so more cm. Gives you something to think about if you got the Nose attitude ;-))).

Make note that this length will also be stretched out in bigger waves, you can even break it. At the end of a session your leash could easily be a whole meter longer than what it stated on the packing !

Finally, in the Big stuff, we tend to use longer Leashes so we have a little margin. Useful for when you need to dive deep and also for making it back to the top if the Board is being held down..etc…

Cord Diameter :

A Leash is as close as it gets to a brake. The drag that is derived form it can be quite strong.
In big waves, we don’t really care. In smaller ones, it can be a handicap. But that is the price you pay for your security and that of others.
We can get the habit of using a leash that is shorter and thinner in smaller waves to keep the drag down. Attention, thinner means more fragile as well. Once it starts getting pulled on and stretched out the risk of snapping is greater.

Cord Material :

More or less stretch, foldable, there’s types for everybody. Some like hard Leashes, others soft and supple ones….

Make note that some float. Which is very practical on spots where there is coral and rocks are within reach of the Leash. If it’s sinking to the bottom it can get stuck and/or worse cut up by sharp rocks/coral and break very easily after.

The Attachment :

Make sure it is comfortable and secured.

Put the Leash on and strap it down tightly. Pull on the cord at a 90° angle from its connection point. If you don’t feel a hard point against your ankle your good. If you feel a hard point due to the reinforcements of the cord attachment, don’t buy it.
A good Leash will never hurt your ankle.

Inspect the surface that comes into contact with your skin. A surface that irritates will be a nightmare and not only hurt your skin but also damage your wetsuit ! Be careful, a slippery surface can also be unpleasant because the Leash turn inside out, the slicer they are the more fragile.

Pay attention to the closure system. Do away with complicated systems that you can’t easily release instinctually in case of a problem. Stick with simplicity.

Take an attachment sized for you. Not all Leashes are sized the same, even if in principle they’re made to fit everybody, in practice a Leash that’s too big or to small that can’t be well adjusted is going to be hard to deal with. If it’s too small, it can get ripped off the first time there is tension on it. Too big and you’ll have too much material around your leg and it will bunch up and irritate you, especially with too much Velcro.

Keep an eye on wear after a few months of use. If your Velcro is balling up, it’s time to get another Leash.

Type of Attachment :

An Ankle Leash is usually the most comfortable in real waves. It is preferred to have it facing the back but the loop it forms is much smaller than that of a Knee Leash so it will have less tendency to get caught up in your SUP Paddle.
In heavy waves, some people prefer getting pulled by their ankle.

A Knee Leash allows you to get the Board back in your hand faster because you don’t have so far to reach to grab the Leash. So, you can get over the bar faster. It also stays out of the way when you’re cross stepping the Board.
On the other hand, if it’s not placed behind the knee that the Paddle can get caught up in the loop that forms in the back and that can be annoying. It needs to be attached correctly and firmly.

The Rail Saver :

This flat part of the strap doesn‘t only act as an attachment point for the Leash to the Board. It is specially designed to lay flat on the rail of your Board and avoid the Leash from actually cutting through and entering the Board which can happen if the Board gets flipped and caught up in a heavy wave.

Attention : the cord between the Plug and the Rail Saver should be as short as possible, if not it as well can cut through the tail !!! This loop that is formed should always be shorter than the distance from the plug to the closest rail. Always make sure that these parts are in perfect working order.

The Swivel Assembly :

There’s nothing worse than a Leash that’s gets twisted up and curls like a pigs tail.
To resolve this the swivel system will de- twist any problems and you’ll be able to surf hassle free. It is best to have one at both connection points, the Rail Saver and Strap.

To avoid loops forming in your Leash do not wrap it around the tail of your Board. It will take this form when it’s in the water and constantly be getting caught up in your feet.
This is the worst. Store it straight and without any kinks.

Upkeep :

WE must add to what has already been said that a Leash should be rinsed after use and take care to remove all sand and algae from the Velcro.

Finally, be sure to inspect it thoroughly and as often as possible. Slide it through your fingers and check for cuts, cracks and abrasions. At the slightest sign of damage, throw it away and get a new one. It is made for your security and that of others.

Leashes are to be changed every year. Even if not used often the cord will lose its finer qualities rapidly.

Conclusion :

Everyone has their opinion and feeling on the issue, the best rule is to be based off good habits, the rest is just personal opinion.

Mounting :

L’Ours reflects on an important question : How to choose your Leash ?

‘One must first remember that the length size given by the manufacturer shouldn’t be relied upon :
1) The length of the attachment.
2) The length of the Rail Saver, close to 30cm (one foot) !!!
3) The advanced plug position on the Board.
4) Leash stretching.
For all these reasons, I systematically use a leash that, once attached to me, allows me to get to my Hang Ten position without difficulty ; this goes for Boards with round noses and in all reasonable sized waves.
For Point Nose Boards, ones that we are almost static, I use a Leash that is smaller, by one foot, of the Board I’m using in small waves and for heavy waves a Leash that is exactly the Board size.
I never you use a long Leash. Why ? Because even in double overhead a long Leash is a brake and for paddling it’s a nightmare.
Reason 2 : a Long leash will have you losing time when you’re trying to recuperate your Board, and when trying to get over a bar in heavy waves this will be frequent.
A short Leash will insure that you get your Board back quick. It’s simply just a question of time unfortunately.
But it still gets you back out faster.
For you to see,
Thanks”



Advisors : Patrice Guénolé, Ysoline et GONG Surfboards.

Source : Team GONG SUP and Surf, à chaque planche, un leash.