Home > HowTo > Carry the gear

Carry the gear


L’inconvénient d’un SUP c’est que c’est souvent grand et lourd.
Certes il y a des poignées mais on fatigue vite des mains, des épaules, du dos etc... et au bout de quelques dizaines de mètres on est obligé de faire une pause ou de changer de côté. Passé quelques centaines de mètres c’est un supplice. La poignée de portage est à réserver aux petites distance et surtout à l’entrée et sortie de l’eau.

JPEG - 266.8 ko

Voici donc quelques ruses de portage qui peuvent vous dépanner.

Tout d’abord sur de longues distances, pour passer la dune, pour arpenter les chemins vers le secret spot, le plus simple est une bonne housse avec une bandoulière.
S’il y a du vent, la housse va se faire emporter et c’est insupportable. Pour lutter contre cela, il suffit de doubler la bandoulière. Vous en passez une sur chaque épaule en les réglant de manière à bien équilibrer la charge sur chaque épaule. Vous verrez que la housse ne se fera plus emporter par le vent.

JPEG - 338.9 ko

Ensuite il existe des chariots de transport qui sont supers pratiques pour les trajets "roulables". Pliants, ils se rangent dans le coffre facilement. On peut le tracter à la main sans gros effort et derrière un vélo. Attention derrière les vélos car c’est dangereux et pas franchement autorisé. Réservez cela aux zones sans voitures SVP.
Notez que vous pouvez accrocher votre bandoulière de housse au cordon de leash et profiter de ce support pour tracter votre chariot à la main plutôt que de tout tenir avec les doigts.

JPEG - 90.9 ko
JPEG - 64.7 ko
JPEG - 47.4 ko
JPEG - 53.1 ko

Vous avez évidemment le portage par la poignée. Le truc est de plaquer la board contre soi. Si vous ne forcez qu’avec les doigts, vous allez en baver. Collez là contre vous et elle ne paraîtra que plus légère.

JPEG - 72.2 ko
JPEG - 72 ko
JPEG - 463.3 ko
JPEG - 417.4 ko

Sur certaines planches de course ou de balade, vous disposez de poignées de portage comme des straps. C’est super pratique. Mais sur les planches faites pour surfer on se prend les pieds dedans si elles sont au centre et elles freine dans l’eau si elles sont sur les rails.

JPEG - 416 ko

Enfin vous avez la bonne vieille méthode du portage sur l’épaule. Simple efficace et peu fatiguant. Il suffit d’avoir l’habitude et de bien placer la planche dans le coude.

JPEG - 1.2 Mo

Attention en revanche aux portés sur la tête car vous avez un réel risque de lésion des cervicales. Rien de dramatique mais nous avons vu parfois des gens se blesser de cette façon en ratant une marche par exemple ou sur un coup de vent. C’est le cou qui encaisse tout et ça n’est pas top.

JPEG - 366.2 ko

Et quand le vent est fort, vous pouvez assurer la prise de votre planche de cette manière :

And when it is windy, take your board like this :

Source : Team GONG SUP, fitness addict stand up surfers.