Home > HowTo > Basics

Basics


- Nous conseillons de tester le SUP quelques fois sur mer plate, sans vent ni courant, afin d’acquérir une bonne technique de rame avant d’aller dans les vagues. L’idéale est une petite sortie sur un lac ou une rivière.

- Essayez d’être accompagné par un SUPer confirmé lors de vos premiers pas ou questionnez les SUPers sur le forum GONG.

- Ne débutez jamais dans la foule ou sur un pic peuplé. Vous seriez vraiment dangereux. Il faut impérativement savoir manœuvrer, se diriger précisément et rester sur place avec un bon équilibre avant de tenter l’expérience à plusieurs.

- En fonction de votre gabarit et de la planche que vous avez, il se peut que les premiers temps soient plus sous marins qu’aériens !!! Sur une 12’, vous êtes assuré de réussir en quelques minutes.

- Relativisez la taille de votre planche : une 12’ est une planche normale, une 11’ est une planche technique, une 10’ est une planche d’expert, une 9’ s’adresse à l’élite. Et oui, malheureusement, il faut du volume et de la longueur pour être à l’aise et performant en SUP.

- Souvenez vous qu’il vaut mieux s’éclater sur une planche trop grosse que galérer sur un sinker looké.

- Veillez à ne pas rider une planche trop petite au début. Vous ne gagnerez rien en performance et cela peut rapidement ressembler à un cauchemar alors que ce sport est tellement facile dans de bonnes conditions.

- Le matériel est un élément clef en SUP, bien plus qu’en surf, car nous sommes en permanence dessus. S’il n’est pas adapté, votre calvaire durera tout le temps de vos sessions, sans aucune pause.

- La pagaie est un formidable outil vous procurant puissance et maniabilité. Elle vous permettra de bouger vos grosses planches de SUP comme de petites planches de surf, si et seulement si vous vous servez à 100% de votre pagaie.

- Ne surfez jamais un vrai SUP sans vous servir de la pagaie. Sans cet appui dans les courbes, votre planche de SUP n’est qu’un tronc. Votre style et vos moves seront patauds et « à l’arrache ».

- Ne surfez pas un SUP sans leash. C’est un accessoire souvent gênant mais s’il vous permet de ne pas perdre votre planche, en SUP il vous permet surtout de ne pas blesser les autres (les surfeurs mais aussi les baigneurs dans le shorebreak). Quel que soit votre niveau, pensez aux autres et surfez avec un leash.

- D’un point de vue technique, il faut toujours avoir les pieds parallèles à l’axe de la planche pour ramer (à la latte centrale). Ne jamais ramer en ayant les pieds dans la position surf classique. Vous vous briseriez le dos, tomberiez sans cesse et amputeriez votre mobilité de moitié.

- C’est l’équilibre latéral qui est difficile à gérer donc placez vos pieds de chaque coté de la planche, jamais en position surf. Cette remarque vaut aussi pour toutes les manœuvres de transition où vous devez avoir un pied de chaque côté de la planche, le plus près de chaque rail possible, donc toujours un de chaque côté du pad.

- Vos doigts de pieds doivent toujours être 100% vers l’avant, même pendant les tricks et autres virements. Ne tournez pas votre pied arrière lorsque vous le reculez pour tourner, laissez le face au nose. Vous aurez 10 fois plus d’équilibre.

- Waxez vos rails pour gagner en équilibre. Vos pieds s’échapperont souvent du pont vers les rails et sans wax, c’est la chute castratrice assurée.

- Waxez vos rails pour avoir mieux tenir et récupérer votre planche. Celle-ci est lourde, mettez toutes les chances de votre côté pour qu’elle ne vous échappe pas, notamment à terre !

- Vos pieds doivent être exactement à la même distance de l’arrière et globalement au milieu de la planche, suivant la répartition de son volume. Ramer en biais n’apporte rien sauf lorsque vous partez en late take off (besoin de cabrer la planche) ou parfois dans certaines conditions particulières liées au vent fort.

- Vous devez donc ramer de face, comme lorsque vous ramez allongé en surf et non comme lorsque vous surfez debout. Ramez de face, surfez de biais.

- Gardez toujours le buste face à l’avant. Vous tomberez souvent dans les manœuvres hors vagues parce que votre buste est de travers. Dès que vous êtes dos à un rail et face à l’autre, vous risquez la chute, même si vos pieds sont bien placés. Servez vous de vos bras et de vos épaules pour déployer votre amplitude.

- Les pieds doivent être écartés de la largeur des épaules environ, selon votre confort. Plus vos pieds sont à l’extérieur de la planche, plus vous avez d’équilibre. Mettre les pieds légèrement en canard permet de s’équilibrer dans certaines situations.

- Dans le vent fort, il peut être utile de déplacer légèrement vos pieds au vent (5 à 10 cm) par vent de travers, ceci pour éviter les fautes de carre et que le vent ne s’engouffre sous la planche. Vous vous retrouverez donc avec le pied sous le vent assez proche de la latte centrale et le pied au vent totalement sur le rail.

- Vos jambes doivent être détendues, légèrement fléchies, et votre bassin doit jouer le rôle d’amortisseur. C’est le bas de votre corps, en dessous de votre taille, qui gère votre équilibre, le haut du corps est dédié à la propulsion. Dissociez bien le travail du bas du corps de celui du haut.

- Vos pieds sont mobiles. Il ne faut pas hésiter à marcher pour s’équilibrer et sentir la planche.

- Ne partez pas en courant vers l’avant ou l’arrière en raison d’un déséquilibre. Pour cela, gardez des marges. Ne soyez jamais complètement droit ou courbé sur votre planche. Conservez toujours une attitude qui vous laisse une marge de rééquilibrage avant ou arrière.

- La meilleure chose à faire lorsqu’on perd l’équilibre à la rame ou sur le plat est de ne rien faire. Calmez les choses, ralentissez et baissez doucement votre centre de gravité et conservant la pagaie dans les DEUX mains. La poussée d’Archimède se chargera de remettre la planche à plat.

- Si la planche est instable mais à plat sur l’eau c’est probablement que vous êtes trop avancé.

- Si la planche se cabre et devient instable, c’est que vous êtes trop reculé.

- Penchez vous toujours légèrement du côté au vent pour garder l’équilibre.

- Pour avancer face au vent, baissez la main basse sur le shaft pour écarter les mains et ramez en position de cycliste. Si possible, utilisez une pagaie plus courte de plusieurs centimètres.

- Vent de face, à l’arrêt la planche recule. Dans ce cas, les prises de carre s’inversent (selon le shape de la planche et surtout le montage de dérives, plus elles sont longues pire est le phénomène) et l’équilibre est très difficile à maintenir, surtout sur des petites planches. Ne laissez jamais votre planche dériver en marche arrière. Gardez toujours la voilure de la pagaie dans l’eau pour conserver de l’équilibre et assurer l’immobilité parfaite de votre planche, au besoin ramez pour rester sur place.

Rivières, plans d’eau flats, c’est simple de partager de bons moments en famille et entre amis sur un SUP !!!

Du matos révolutionnaire.

Toutes les filles sont dingues de SUP.

Des sessions énervées en GONG SUP.

Vous voulez vous éclater avec vos enfants ?

Est ce que c’est possible de faire tourner une 12’ de 220 litres ?



- We suggest that you test a SUP several times on flat water, without wind or currents, in order to find a good paddling technique before you go out in the waves. The most ideal is getting out on a lake or a river.

- Try to so this accompanied by an experienced SUPer on your first outings and/or at least ask questions to SUPers active on our GONG Forum.

- Never start learning in a crowded line up or beach. You may cause a potential danger. One must know how to maneuver, turn precisely and stay in one place and with good balance before you start going after more experiences.

- In function with your size, and the Board that you have, it may be that your first attempts are more wet than dry !!! On a 12’0 you will be sure to make it up in a few minutes.

- Consider the Board : A 12’ is a normal Board, and 11’ is a technical Board, a 10’ is a Board for experts and a 9’ is for the elite. And yes, unfortunately, you need length and volume to be comfortable on a SUP.

- Remember, it’s better to have a blast on a Board that’s too big than have a hard time on something that sins and is pretty.

- Be sure not to ride a Board that’s too short in the beginning. You gain nothing in performance and it can turn quickly into a nightmare because the sport looks so easy when the conditions are good.

- The gear is a key element in SUP, much more than in Surfing, because we are permanently on top of it, if it is not adapted to you, the ordeal will be bad and go on all the time and in every session.

- The Paddle in and of itself is a formidable tool that will give you power and agility. And it will allow you to move these bigger Boards as if they were tiny surf Boards. But only if you use 100% of the Paddle.

- Never surf a real SUP without using your Paddle ; Without this support in the turns, your SUP Board is a log. Your style and your moves will be reckless and unsightly.

- Do Not Surf without a Leash. It can be a cumbersome accessory but it will help to not lose your Board, and above all avoid from hurting other people with your SUP. (Not only other Surfers but people in the shorebreak). Whatever your skill level, think of others and do not surf without a Leash !

- From a technical standpoint, one must always have the feet parallel to the axis of the Board for rowing (from the center stringer). Never paddle with your feet in a traditional surf stance. You will damage your back, fall no stop and cut your mobility in half.

- It is the lateral balance that is difficult to manage so place your feet on each side of the Board, never in a surf stance. This remark goes for all transition maneuvers in which you must have a foot on each side of the Board, the closet to the rail as possible, so always on each side of the Board.

- Your toes should always be 100% pointing forward, even in tricks and other turns. Don’t turn your foot when you back it up to turn, leave it facing the nose. You will have 10 times more balance.

- Wax your rails to gain stability. Your feet will slip often off the deck close to the rails without wax, often called the ‘castrator’ fall.

- Wax your rails for better hold and also for getting your Board back easier. These Boards are heavy, do what you need to do to get all the luck on your side so it doesn’t escape you, especially from having it pushed back to land if you break your Leash.

- Your feet should be exactly the same distance from the back and more or less in the middle of the Board, depending on how the volume is repartitioned. Rowing at an angle brings you nothing unless you in the take-off (or need hoist the Board), or sometimes in certain conditions that are related to heavy winds.

- You should be paddling facing forward, as you would if you were prone rowing on a surfboard, and not as you would if you were standing up surfing. Paddle straight, surf at an angle.

- Always keep your torso facing the wind. You will often fall when maneuvering in the waves because your torso is crooked. The minute you are facing one rail with your back to the other you risk falling, even if your feet are well placed. Use your arms and shoulders to spread your amplitude.

- Your feet should be spread apart to shoulder width, depending on your comfort. The more your feet are towards the exterior of the Board, the more balance you have. Learn to use a ‘Duck Foot’ position for better balance in certain situations.

- In high winds, to offset your feet(5-10cm) in a crosswind, this is good to avoid making a mistake on the edge and not allow wind to rush up under your Board. You’ll find yourself with your downwind foot on the center stringer and your upwind foot completely on the rail.
- Your legs should be loose, slightly bent at the knees, your hips play the role of shock absorber. It’s the lower half of your body, below the waist, that handles your balance, the top half is dedicated to propulsion. Disassociate the work the bottom half does from the top half.

- Your feet are mobile. Don’t hesitate to move about to get better balance and to feel the Board.

- Don’t take off running towards the front or back of the Board so as to not lop side it. For this, keep you margins. Never remain upright or hunched over your Board. Always keep in mind an exit that gives the margin to rebalance towards the back or the front of the Board.

- The best thing to do when you start losing your balance when paddling or rowing is, do nothing. Calm it down, slow down and lower your center of gravity and hold your paddle with BOTH hands. Archimedes thrust will flatten the Board back out.

- If the Board is stable but flat on the water, it’s probably because you’re too far forward.

- If the board rears and becomes unstable, it’s because you’re too far back.

- Always lower your center of gravity in the face of wind to keep balance.

- In the wind, and when stopped, the Board will reverse. In this situation, the edges are reversed (depending on Board shape and especially the Fin set up, the longer they are the worse the phenomena) and balance is very hard to maintain, especially on smaller Boards. Never let your Board drift in reverse. Always keep the Paddle Blade in the water so you can maintain balance and to insure the Boards immobility, you must row to stay stagnant

Rivers, flat water, family and friends share easily on SUP !

Revolutionary gear for revolutionary people :

All girls are in love with SUP !

Powerful rides on GONG SUP :

Want some fun with your kid ?!!!?

Is it possible to turn a 12’ of 220 liters ???




SUPer : Patrice Guénolé et GONG Surfboards.