HOW TO : surf with your paddle !!!



News publiée le 13/03/2019

- Les appuis :
Nous vous conseillons dès le take off de vous aider de la pagaie en posant doucement la face extérieure (extrado) sur la face de la vague.
Ceci donne un appui qui sera fondamental pour les autres figures.

En effet, l’appui que vous allez trouver sur la pagaie va vous permettre d’engager votre corps dans les courbes. Ceci va vous permettre de pousser plus fort sur la planche. Vous aurez donc plus de vitesse et de radicalité.
C’est le secret du SUP. Sans cet atout, il n’y aurait que peut d’intérêt à surfer avec de grosses planches alors que vous pourriez surfer des planches traditionnelles.
La pagaie permet d’accroitre considérablement sa vitesse. En effet, un puissant coup de rame suffit pour passer des sections impossibles ou emmagasiner suffisamment d’énergie pour envoyer fort dans le moves suivant. Attention de ne pas user de cela car c’est vraiment laid.

L’utilisation de la pagaie permet de décupler les performances de la planche. On le sait : plus on pousse dans les courbes et les prises d’appuis avec la planche plus on prend de vitesse. La pagaie ne doit donc pas rester inerte.
Elle va vous servir pour pencher votre corps bien au delà de ce qui serait possible sans. Votre planche énorme comparée à une board de surf habituelle va devenir un monstre de radicalité. Vous aurez l’illusion que votre planche est bien plus courte qu’en réalité.
Le principal défaut au départ est de se servir de la pagaie comme d’un gouvernail. Beaucoup la laissent « trainer » derrière et s’en servent en freinant la planche du côté intérieur du virage en l’enfonçant en force dans l’eau. C’est inesthétique. Il est à notre avis préférable que ce soit les courbes de la planche qui fasse les virages et que ce soit dans des manœuvres folles que l’on brule la vitesse. C’est beaucoup plus moderne et c’est du vrai surf, pas du canoë.

Un indice simple pour savoir si vous vous servez de votre pagaie « correctement » : dans la plupart des cas la pale doit être au niveau de votre corps et non derrière à trainer. Le shaft doit donc être perpendiculaire à l’axe de la planche. C’est ainsi que la pale sera le plus loin de votre corps pour vous engager au maximum.
Pour cela, vous devez avoir une main sur la poignée et une sur le shaft et venir poser l’extrado de la pale à plat sur l’eau.

Your supports :
We recommend, right from the time of Take-Off, that you make good use of your Paddle by gently posing its outside face (extrado) on the waves slope.
This will give you the fundamental base for starting your moves.

In fact, the support you will find off the Paddle will help you to engage your body in the turns. It will allow you to push you Board harder. Hence you will have more speed and attain a higher form of radicality.
It’s the secret of SUP. Without this asset, there would be no interest in surfing these huge Boards when you could be surfing a traditional Surf Board.
The Paddle allows you to considerably mount your speed. In fact, the power of a simple Paddle swipe is enough to get through those impossible sections or to store up energy to release it in your next move. Be careful though, because doing this can really come out ugly esthetically.

This allows you to double your Boards performance. We know this : the harder we push it in the turns and the support used with it the faster you go. The Paddle must not remain static.
The Paddle will help you to get into a crouch that would otherwise be impossible without it. Our huge Board compared to a regular Surf Board can become a radicalized monster. You will have the feeling that your Board is much smaller than it actually is.
The biggest problem is treating your Paddle as if it were a rudder. There are many who let it ‘drag’ behind them and use it to slow down the Board on the inside of a turn by planting it with force in the water. Zero esthetic. In our opinion it is preferable that the curves of the Board make the turns and that the energy and speed is burned in crazy maneuvers. It is far more modern and real surfing, not canoeing.

One indicator for knowing whether or not you’re using your Paddle ‘correctly’ : At almost all times the Blade should be at the level of your torso and not left behind to drag. The Shaft should be perpendicular to the axe of the Board. This way the Blade will be the furthest from your body helping you to engage yourself to a maximum.
To attain this you must have one hand not he Handle and one on the Shaft and pose the Extrado side of the Blade flat on the water.

SUPers : l’Ours et Diane en GONG SUP 9’2 Freak SP PRO 2019 et GONG SUP Karmen PRO 2019.